Suivi de chantier : une petite formation individualisée

A l’occasion des enduits chaux à faire dans la cuisine et dans la salle de bains, je suis passée à Chaponost…

L’idée était aussi de bien comprendre le traitement des terres cuites avant de se lancer dans le traitement de tout le rez de chaussée et de poser du carrelage sur enduit chaux à l’avancée dans la perspective de réitérer la méthodologie dans la cuisine….

Voic donc le mur Sud concerné. Il est recouvert d’un enduit terre/paillettes de lin qui n’attend que sa finition.

Catherine et Thierry ont choisi de faire un enduit ferré à la liane japonaise pour son aspect satiné et aussi parce qu’ainsi serré puis gavé de savon noir à l’huile d’olive, il sera lessivable. Détail non négligeable dans une cuisine !!

Catherine à l’oeuvre

Et voici l’enduit fini. La partie de droite va recevoir un corps d’enduit dans lequel seront encastrés les carreaux de terre cuite qui composeront la crédence.

 

Le toilettes ont été choisies pour servir de test au traitement des terres cuites.

Après plusieurs passes d’huile de lin mélangée à l’essence de térébenthine selon un protocole bien défini, voici un résultat intermédiaire.

A ce stade du traitement, non finalisé, nous avons testé l’absorbtion en versant de l’eau sur les carreaux en cours de traitement et sur les autres, non traités. Les premiers n’absorbaient pas, l’eau perlait mais ne pénétrait pas ; les second buvaient l’eau très rapidement, laissant la tache d’eau bien visible. 

Esthétiquement, la mise en valeur des teintes des carreaux est particulièrement évidente.

 

Venait le tour de la salle de bains.

Enduire sur le lattis, même "gobetisé",  n’a pas été des plus simple. Nous avons procédé en deux couches. Entre la première et la seconde, Thierry s’est attelé à la pose des carreaux à l’emplacement prévu.

Belle démonstration d’apprentissage rapide et eficace !! Bravo thierry !

Voici donc l’enduit: un corps d’enduit juste terminé à la taloche. Sur l’appui de la fenêtre, j’ai eu carte blanche pour faire une petite déco. Avec quelques plaques de galets amenées par Fred et des petits carreaux hexagonaux de terre cuite, j’ai improvisé une petite décoration qu’on voit fort mal sur la photo, puisqu’il manque le nettoyage.

Je suis partie tranquille. Cette petite formation va leur permettre de continuer seuls…. C’est tout le but de ma démarche !! :))

Pour des infos plus détaillées sur ces deux jours… et sur le reste, rendez-vous sur leur blog : Et pisé beau

 

 

 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.