Chantier réalisé : 3 types d’enduits chez Alizée et Thomas (38)

Le week-end s’annonçait animé et ensoleillé chez Alizée et Thomas qui accueillaient du monde pour ce chantier. Catherine, Soizic, Hélène, Anouck, Julien, Nicolas, Julien, MarKo et Antoine étaient là pour prêter main-forte.

Des remontées capillaires en bas de mur nous ont fait opter, Alizée, Thomas et moi pour un banchage chaux/liège sur les soubassement. Sur le reste, du terre/paille/chaux en correction thermique pour tous les murs

at2.jpg

at1.jpg

et juste un enduit de finition sur le mur sud.

Mais son état disparate nous a obligés à y envisager une couche réparatrice de TPC….

at3.jpg

Nous démarrons par le banchage chaux/liège

at4.jpg

mais très rapidement, la première couche de TPC recouvre les murs concernés.

at14.jpg

Ce qui fait que le soir même, nous avions réparé le mur sud,

at5.jpg

et enduit d’une première couche épaisse tous les autres murs,

at15.jpg

ainsi que la montée de l’escalier.

at6.jpg

Dimanche matin, Julien et Nicolas nous ont quittés et c’est courageusement que nous reprenons le travail.

Au menu, seconde couche de TPC partout,

at7.jpg

et enduit de finition sur le mur sud.

at8.jpg

18h : le mur sud est enduit et taloché éponge

at9.jpg

at13.jpg

Tous les autres murs talochés de façon à recevoir, dans quelques temps un enduit de finition identique à celui du mur sud,

at10.jpg

at11.jpg

sauf dans la montée d’escalier qui sera fini de lisser à la liane japonaise dès le lendemain.

at12.jpg

 

Tout le monde est bien fatigué !!! :))

at16.jpg

Bravo encore bravo à tous.

Et merci, toujours merci pour tout : la bonne humeur, le joli travail, et les excellents repas d’Alizée qui a su être partout grâce à l’aide de Christine, François et Sylvie, les grands-parents-nounous du week-end !! 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.