chantier réalisé : des enduits et de la couleur chez Laurence et Alex (45)

Ce nouveau chantier chez Alex et Laurence était sous le signe de la couleur. Mais il restait tout de même quelques enduits à faire. Du terre, paillette de lin et chaux sur la brique en assez forte épaisseur pour insonoriser entre les chambres,

al100.jpg

al101.jpg

des enduits de finition sur quelques-uns des corps d’enduits faits précédemment

al92-2.jpg

et des badigeons, donc, sur d’autres enduits déjà presque secs.

al59-5.jpg

Pour relever le défi, Catherine, Lydie, Coralie, Gérard, Dominique, Grégoire, Julien et Patrick avaient répondu présent.

Dès samedi matin : malgré la pluie battante qui nous créé une piscine naturelle de premier choix….

al123.jpg

les enduits de finition se mettent en route

al103.jpg

al107.jpg

et terre/chaux/paillettes de lin aussi. Dans la chambre 1

al104.jpg

al105.jpg

et dans la chambre 2.

al106.jpg

Pendant ce temps, on prépare une eau forte dans les orangés assez forts

al108.jpg

al110.jpg

appliquée tout de suite dans la chambre 2.

al111.jpg

Dimanche matin, seconde couche d’eau-forte,

al112.jpg

Terre/chaux/paillettes en application dans la chambre 3, en lissage partout ailleurs.

al122.jpg

al114.jpg

Poursuite des enduits de finition,

al116.jpg

al117.jpg

 

Dans l’arrière cuisine aussi. 

Les chambres 1 et 2 ainsi que le séjour on eu aussi droit à leurs couches de badigeon jaune

al118.jpgal120.jpg

 

Les enduits de finition finis :

al119.jpg

al115.jpg

al121.jpg

Et chose extraordinaire, je n’ai pas fait de photos des murs recouverts de terre/chaux paillettes pourtant terminés… Etourdie, Monique !!!

Encore une fois merci à tous !! Pour l’ambiance, pour l’humour et pour la qualité du travail. Que rajouter… qu’à l’intendance, Laurence, Léa et Geneviève nous ont régalés !!!

 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *