Chantier réalisé : la dalle en terre et chaux chez Marc (31)

La maison en paille de Marc a besoin d’une dalle et Marc a choisi de mélanger terre et chaux malgré mes réticences. Mais ses essais ont l’air concluants alors je cède… 🙂 Il a aussi opté pour de la bille d’argile pour l’agrémenter.

m20.jpg

 

En ce week-end de la mi-Octobre au pied des Pyrénées, il fait une chaleur estivale et pour ce chantier très demandé, se sont joints à nous : Camille, Nicole, Stéphanie, Isabelle,Yasmine, Philippe, Jérôme, Julien, Christophe, Bruno, Ahmed et Arnaud, 

Entre le lieu de stockage de la chaux, du sable et de la bille et les bétonnières….

m10-4.jpg

où se trouve aussi la terre en haut de la butte…

m5-3.jpg

 

m12-3.jpg

il faut longer la maison. Ca promet une sacrée énergie en manutention… mais allez, le courage est là !! 

Marc note la formulation, 

m15-3.jpg

et en voici la concrétisation. 

m11-3.jpg

Tout le monde est prêt,

m9-2.jpg

C’est parti !!

m18-2.jpg

m17-2.jpg

La pose des guides nous prend une bonne partie de la matinée parce qu’il y a quand même 90m² à faire en plusieurs parties de pièces… 

m6-3.jpg

mais en fin de matinée, le coulage démarre.

m16-3.jpg

et se poursuit l’après-midi.

m7-3.jpg

m8-3.jpg

Dimanche, tout le monde a bien pris ses marques et bien que privés de Jérôme et Arnaud, l’avancée promet une fin dans les temps.

m13-3.jpg

La dernière brouette apparaît alors…. 

m19-2.jpg

et c’est un grand plaisir que de conclure, vers 19 h…. 

m14-3.jpg

Bravo ! Bravo et merci à tous, pour l’énergie et la bonne humeur !!

Merci aussi à Nicole, Isabelle, Christophe et Phil pour les photos qui m’ont permis de réaliser ce résumé…

Merci enfin à Marc pour son accueil et pour nous avoir concocté de délicieux petits plats !!! 

m21-2.jpg

Ps : Ahmed et Isabelle font partie du groupe de l’Alter-Habitat Lislois de L’Ile-Jourdain (32). Et Isabelle encadre des chantiers participatifs… pour la paille ! 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *