Chantier réalisé : une dalle et de la terre cuite à Mardore (69)

Ce chantier, à l’origine une dalle en béton de chaux et pouzzolane ici, Chez Elodie et Augustin, mes voisins,

ae16-3.jpg

a été un brin "extra-ordinaire".

Parce qu’en fait, dans le cadre des formations Oïkos, l’un des stages pratiques que j’encadre avait pour but de réaliser une dalle en béton de chaux et nous avons finalement choisi de placer cette journée sur ce chantier, à Mardore.

Les voici donc tous, il y a une quinzaine de jours : Grégory, Cédric, Gilles, Ludovic, Alexis, Romain, Gaël, Dominique, Hedi, Gwendoline, François et Florent

ps6.jpg

Dans la matinée, nous avions posé les règles de guidage. En milieu d’après-midi nous en étions là.

ae19.jpg

Et si nous avions envisagé que les propriétaires dorment ailleurs ce soir-là, nous aurions fini. Mais ce n’était pas prévu et de fait, nous avons fait en sorte qu’au moyen de passerelles, les accès à la partie habitable soient joignables.

ae17.jpg

ae18.jpg

Il ne restait finalement qu’une vingtaine de mètres carrés à réaliser, ce qui fait que ce chantier participatif prévu dans mon planning sur un week end était compromis !!

Pas de panique… à tout problème, une solution !!

J’ai donc décidé de proposer à nos stagiaires, avant même leur arrivée (tous ont accepté), de réaliser la fin de la dalle le samedi et, le dimanche, une pose de terre cuite sur chape chaux chez moi, dans cette pièce de 18 m²

m1-2.jpg

dont le sol, en terre battue sèche et empierrée ne nécessite pas de dalle.. Deux techniques en un week-end, c’est pas mal non plus !! 🙂

Je disposais de terre cuite locale de récup rouge en 16 x 16 x 2,5 ou 3

m5-2.jpg

et de carreaux de second choix jaune paille rosé de chez Barthe en 42 x 42 x 2,5.

m6-2.jpg

 

Ainsi donc, le samedi, Augustin Elodie et moi accueillons Bernard, Matthias, Virginie, Bertrand, Sébastien, Johanne et Arnaud pour finir la dalle.

Nous posons les règles de guidage manquantes et l’après-midi, nous finissons très tranquillement vers 17 h 30.

ae20.jpg

ae21.jpg

Le lendemain, nous verrions donc sa suite logique : la pose de terre cuite sur chape chaux avec une équipe restreinte composée de Bertrand, Virginie, Elodie, Augustin et Matthias.

C’était sans compter sur la météo : une tempête terrible dans la nuit nous avait privés d’électricité ! La matinée s’annonçait sous les auspices d’un chantier reporté ou exclusivement fait main !!

Mais à 11h 30, la fée électricité a été rétablie et Whaouw, départ de la bétonnière

m7-2.jpg

La pose des rails de guidage apprise la veille se fait sans que j’intervienne.

m4-2.jpg

Et la pose des carreaux débute par les petits rouge pour créer un cadre qui accueillera un tapis central avec les grands carreaux.

m3-2.jpg

Et voici ce que nous avons pu faire (quelques 9 m²) lorsqu’à 18 h, chacun pense à regagner ses pénates. Pas mal pour une journée tronquée !!

m2-2.jpg

Il me restait donc à brosser et vinaigrer ce qui est déjà fait (et voici le résultat)

m8-2.jpg

et à poursuivre… quand j’aurai un moment à moi…. :))

Merci à tous pour avoir accepté tous ces changements volontaires et involontaires, pour leur sourire constant et pour le travail réalisé !!

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.