Chantier réalisé : 4 jours pour bien avancer chez Maylis et Jean-Christophe (31)

 

Lorsque j’ai visité la maison de Maylis et Jean-Christophe, en façade, elle était comme ça

mjc2-2.jpg

et à l’intérieur, entre les murs recouverts de ciment ou de plâtre, on pouvait mesurer le potentiel mais aussi le travail à fournir !

Après piquage dedans

mjc24-2.jpg

et dehors, c’est magnifique, mais fragile…

mjc3-2.jpg

De découvertes en surprises, le chantier prend une ampleur terrible.

Maylis et Jean-Christophe ont décidé de prendre le taureau par les cornes et d’organiser un énooooorme chantier de 4 jours avec double équipe soit plus de 20 personnes par jour. J’ai donc fait appel à l’une de mes anciennes stagiaires tourangelle, Corinne Labrosse, carreleuse mosaïste, fan des chantiers participatifs et amoureuse du bâti ancien, pour me seconder. 

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés prêts à travailler, amis du couple et stagiaires venus par mon biais, les uns deux jours, les autres les 4. En vrac, je vous livre les présents : Pauline, Stéphanie, Marie et Marie, Muriel et Murielle, Anne, Julie, Emily, Mathieu et Mathieu, Bastien, Victor, Jean-Basile, Abdel, Stephen, Antoine, Michel, Charles, Nam, Gilles, Benjamin, Bertand, et Arnaud. Présents aussi sur le chantier, Pascal, le maçon, et son acolyte Georges qui réalisaient la prépa du chantier et les ouvertures. Un bien sympathique mélange de genres…

Pour faire quoi ?

Eh bien : une dalle en béton de chaux de 60 m², du banchage isolant chaux/pouzzo et terre/paille/chaux, des enduits correcteurs thermiques, du torchis sur éclisses entre colombages, un pierre-vues, des corps d’enduits, des enduits de finition. Qui dit mieux ?

Côté matériel et matériaux, tout est là, en quantité…

mjc8-2.jpg

et la terre passée au malaxeur

mjc55.jpg

Nous avons débuté samedi au rez de chaussée par la dalle,

mjc5-2.jpg

mjc6-2.jpg

mjc7-2.jpg

Pour la finir dimanche à 13h.

mjc9-2.jpg

Et par le colombage

mjc56.jpg

qui avait cédé lors du décroûtage

mjc17-2.jpg

en posant des éclisses.

mjc22-2.jpg

Il ont ensuite été remplis avec un torchis

mjc18-2.jpg

et enfin terminés mardi soir.

mjc19-2.jpg

A l’étage, en ce samedi, la prépa des banchages sur les murs nord (le mur de droite) est en cours. Pour la future salle de bains, il sera en chaux/pouzzo, de 15 cm en moyenne avec des maximums à 24 cm.

mjc11-2.jpg

mjc10-2.jpg

Pas évident de faire monter les seaux

mjc45.jpg

mais ça donne ça

 

mjc12-2.jpg

que voici débanché mardi sauf en partie haute.

mjc13-2.jpg

Ainsi aussi, pour le futur couloir, lui en Terre/paille lui aussi assez inégal : de 10 à 20 cm d’épaisseur.

mjc21-2.jpg

après création d’une ouverture,

mjc20-2.jpg

nous le remplissons dès le lundi soir

mjc28-3.jpg

que voici rempli mardi soir mais pas encore débanché.

mjc23-2.jpg

 

Sur les murs sud à l’étage, dès samedi, un gros travail nous attend. Le décroûtage a révélé une façade de 15 cm d’épaisseur, très fragile,

mjc39.jpg

mjc38.jpg

qu’il va falloir renforcer et doubler pour une meilleure tenue et un peu d’isolation. Nous optons pour du terre paille chaux en 5 cm dans un premier temps, pour certains lissés à la liane japonaise le mardi matin.

mjc47.jpg

mjc52.jpg

mjc41.jpg

mjc49.jpg

 

De même pour les murs de refend entre chambres,qu’il faut réparer

mjc40.jpg

mjc51.jpg

le mur de refend Est.

mjc42-2.jpg

mjc48.jpg

mjc50.jpg

 

Retour au rez de chaussée. Démarré dès dimanche après-midi, le pierres vues sur ce mur de refend entre futurs cuisine et salon,

mjc14-2.jpg

mjc15-2.jpg

prend fin lundi soir.

mjc57.jpg

 

La cuisine dans laquelle il faut aussi un banchage chaux/pouzzo le long du mur ouest, un brin humide.

mjc43.jpg

Il est réalisé mais mis en attente.

mjc46.jpg

Dans le salon, le mur est en mauvais état,

mjc29-4.jpg

alors on s’y met pour faire un corps d’enduit

mjc30-2.jpg

et voilà !

mjc31.jpg

Aussi sur le mur sud

mjc25-2.jpg

qu’on gobetise puis répare

mjc54.jpg

avant de le parer d’un corps d’enduit

mjc26-2.jpg

et d’obtenir ceci :

mjc27-2.jpg

Enfin retour en haut le dernier jour :

Ce mur de refend à colombages va recevoir un enduit de finition

 

mjc33.jpg

mjc34.jpg

mjc35.jpg

Et dans la même pièce, au nord,

une première couche de terre/paille/chaux prend place

mjc36.jpg

mjc37.jpg

Fin des travaux : grands sourires !!!

mjc58.jpg

mjc59.jpg

Je n’ai pas compté de nombre de m² ni de m3 réalisés… mais c’est sûrement le chantier le plus productif que j’aie vu. Malgré des soucis matériels, bétonnières en panne, outils défectueux, prépas en retard, une météo capricieuse et des moustiques dévorants nous avons toujours trouvé des solutions, tous ensemble, et dans la bonne humeur.

Merci et bravo à tous les participants, leur sourire, leur motivation, leur envie de faire au mieux. Bravo à Maylis pour l’intendance ! Belle organisation pour nourrir aussi bien et bon plus de 25 personnes par repas tout en étant sur le chantier !!!

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.