Chantier réalisé : enduits correcteurs thermiques chez Andréa et Ludovic (64)

Chez Andréa et Ludovic, après les dalles effectuées au printemps, le projet, pour ces 3 jours de chantier, était de réaliser des gobetis sur des cloisons en brique (environ 100 m²) et du terre/paille/chaux sur tous les murs en pierre (environ 250 m²) du rez-de-chaussée.

Samedi, tous nos stagiaires du jour étaient à pied d’oeuvre : Daniel et Daniel, Julien, Jacques, Charles, Jean-Michel, et Christiane et Dominique à temps partiel puisqu’aussi à l’intendance.

Chance terrible, un petit coup de pelle mécanique a suffi pour avoir la terre argileuse à souhait au bord de la maison.

al1.jpg

al2.jpg

A souhait… c’est beaucoup dire ! Un peu trop argileuse pour être envoyée dans la bétonnière telle quelle. Nous la mettons donc à tremper.

al15-2.jpg

Ne restait alors qu’à tondre la paille.

al3-3.jpg

Pendant ce temps, certains s’appliquent à appliquer une solution de sel d’alun sur les murs en brique avant le gobetis.

al4-2.jpg

Démarrage des enduits Terre/Paille/Chaux (…. et non pas carpaccio ou gaspacho…. :)) )

al5-2.jpg

al6-2.jpg

A la fin de la première journée, tous les gobetis sont faits et dans le futur salon, un mur a reçu ses deux couches de TPC.

al16-3.jpg

al7-2.jpg

al9-2.jpg

al23-2.jpg
 
Dimanche, Alain remplace Jean-Michel et la poursuite du TPC finit de recouvrir les murs du salon

al14-2.jpg

et nous amène dans la chambre d’amis et sa salle de bain ainsi que dans le cellier, où nous nous contentons d’appliquer une première couche un peu épaisse.

al10-2.jpg

al11-2.jpg

al24-2.jpg

al25-2.jpg

Lundi, nous attaquons la grande pièce. Un petit coup de malaxeur et la terre est prête.

al13-2.jpg

Une bonne centaine de mètres carrés nous mettent au défi.

al12-2.jpg

al17-2.jpg
 
al18-2.jpg
 
al19-2.jpg
 
Fin de la journée : objectif rempli ! La pièce a reçu sa première couche de TPC ! Bilan : il reste environ 50 m² de première couche de TPC à réaliser…. et toutes les épaisseurs.
 
Merci à tous pour la bonne humeur et les performances au top ! A Andréa, Christiane et Dominique pour leurs chaleureux et gourmands petits plats.
 
 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *