Chantiers réalisés : des enduits très variés chez Lucie et Vianney (19)

Trois chantiers participatifs en plus de leur travail personnel ont été nécessaires chez Lucie et Vianney pour réhabiliter leur maison.

A l’origine, la voici. La terrasse du pignon Est et le talus sur la façade nord enterrent le rez de chaussée et le rend très humide.

Heureusement, les principales pièces à vivre sont plein sud.

Et le pignon Ouest lui aussi semi enterré, offre des possibilités d’ouverture en envisageant un terrassement.

Partout, les gouttières sont inexistantes ou inefficaces.

A l’intérieur, les sols en parquet sont recouverts de lino et les murs enduits au ciment. Des cloisons en brique de construction délimitent deux petites chambres et une petite salle d’eau.

Le grenier sera habitable et comme il est dans son jus, il ne réclame pas de travail particulier avant enduisage.

Après avoir supprimé la terrasse, décaissé à l’ouest et refait le toit et ses gouttières, Lucie et Vianney ont réalisé une dalle en béton de chaux et pouzzolane dans la cave de 25 m² du rez de chaussée pour y faire un lieu technique, une salle de bains et un escalier intérieur.

Bien entendu, ils ont supprimé les enduits, crée une mezzanine pour ouvrir sur une partie du grenier et remplacé les cloisons existantes par des ossatures en bois pour faire du remplissage en terre et paille et ainsi réaliser deux chambres  reconfigurées. A l’ouest, ils ont créé une grande ouverture donnant sur une désormais belle terrasse.

Notre travail pouvait donc commencer.

Au cours de ces 3 chantiers nous avons vu défiler une quantité énorme de stagiaires :  Antoine, Dany, Rémy, Frank, Thierry, Grégoire, Margaux, Romain (2), Elise, Aloïs, Pierre (2), Nicole, David, Philippe, Sylvie, Etienne, Charlène, Tatiana, Zoé, Eva, Emilie, Fred, Flavie, Ophélie, Stéphane…. J’en oublie peut-être ???

Je passe sur les repas géniaux et sur une ambiance toute en bonne humeur, une vraie convivialité entre travailleurs !! Jene peux qu’une fois de plus féliciter les mamans de Lucie et Vianney à l’intendance…

Au nord, contre le mur enterré, nous avons opté pour un banchage chaux/pouzzo placé entre un colombage réalisé en chêne par une amie charpentière. Sur les autres murs de façade, du terre/paille/chaux.

C’est parti pour les bétos !

Malgré Michoko qui, ne pensant qu’à jouer avec ses 6 mois , squatte les big bags et nous empêche de nous servir !

le chaux pouzzo,

les matériaux du TPC. J’ai été surprise par cette paille très fine et pleine d’épis…

Le remplissage chaux pouzzo s’est avéré chronophage du fait du colombage qui compliquait la tâche.

Et la surprise tu TPC a été qu’au séchage, le blé a poussé ! Forcément, avec tous ces épis !!

Ce qui fait que nous avons du enduire le TPC avec une finition, lui qui était sensé rester lissé à la liane japonaise. Lucie a fait des tests pour pouvoir exploiter le sable et la terre récupérés des divers terrassements.

Et on a appliqué ! Terre et chaux dans le séjour et le colombage, chaux seule dans la cuisine et l’entrée

Et voici le torchis des cloisons…

Lé séjour en cours de séchage. Notez la belle ouverture à l’ouest !

Lucie et Vianney sont installés… et ils ont l’air heureux, non ?

 

 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *