Chantier réalisé : Que d’enduits à Anglars (46) !!

Pour Michel et Marie-Pierre, il s’agissait de régler son compte à l’une des pièces de la maison. 

Autrement dit :

Finir de faire le pierres vues pour finir ce mur ;

mj8.jpg

enduire celui-ci que Michel a déjà gobetisé, avec du terre/chaux/chanvre ;

mj6.jpg

s’occuper de celui-là, dont le soubassement est recouvert de liège, à enduire avec du terre/chaux/paillette de lin ;

mj7.jpg

et résoudre les enduits de la montée de l’escalier avec une partie en enduit et l’autre en pierres vues.

mj4.jpg

Le vendredi soir, Charline, Dominique, Stéphanie, Henrietta, Joséphine et moi les avions rejoints. Samedi matin, Gilles, Virginie, Marianne et Olivier se sont ajoutés. 

Michel se dévouant aux bétonnières, nous avions de quoi travailler.

mj1.jpg

Après avoir réalisé le gobetis sur les murs à enduire, nous nous sommes attaqués au chaux/terre/chanvre sur le grand mur et sur le pierres vues 

mj3.jpg

ainsi que sur la montée d’escalier.

mj2.jpg

Samedi soir, nous avions fini l’enduisage du pierres vues sur toutes les surfaces

mj16.jpg

 

mj17.jpg

et du terre/chaux/chanvre sur le grand mur.

mj18.jpg

Nous étions bien en avance et avons gobetisé un autre mur, à l’étage, en prévision …

Dimanche, la pluie a fait son apparition, compliquant la mise en route des bétos. Néanmoins, plusieurs d’entre nous ont réalisé le terre/chaux/paillettes de lin

mj21.jpg

pendant que d’autres brossaient le pierres vues.

mj29.jpg

Virginie a suggéré la brosse à dents électrique au vinaigre pour nettoyer les pierres… sans succès !!! :)),

mj14.jpg

pendant que d’autres encore appliquaient un corps d’enduit. 

mj22.jpg

Nous avions bien fait de prévoir la veille. Nous avons pu attaquer un corps d’enduit à l’étage

mj23.jpg

 

Le dimanche à 18h, voici les réalisations :

le chaux chanvre terre

mj18.jpg

les pierres vues

 

mj30.jpg

mj25.jpg

les corps d’enduits

mj28.jpg

dont celui-ci à terminer

mj24.jpg

le terre/chaux/paillettes de lin

mj27.jpg

 

Bon…. Objectif plus qu’atteint !!! Bravo à tous !!

Merci à Michel, notre "Droopy" de circonstances, à Marie-Pierre pour ses bons repas, à tous pour la bonne humeur et le travail accompli !

 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

3 commentaires

  1. Entretien de tomettes anciennes
    Bonjour,
    Je viens de recevoir le livre « sols chaux et terre cuite ». Nos tomettes ne sont pas encore posées mais je me penche déjà sur la question de leur entretien.
    Je lis que pour obtenir une finition brillante il faut utiliser de l’huile dure, mais que celle-ci est chère. Est-il possible de traiter d’abord avec un mélange huile de lin-térébenthine, puis de terminer par de l’huile dure en finition ? Ces produits sont-ils compatibles ?
    D’autre part, les tomettes devant habiller le sol d’une salle d’exposition (donc passages fréquents) quelle est la méthode qui les protègera le mieux ?
    Merci d’avance, nous sommes des débutants en matière de rénovation …

    1. Bonne idée !
      Bonjour,

      oui, pourquoi pas l’huile dure en fin de traitement, c’est à dire à la place de la dernière couche ? L’huile dure contient parmi des huiles diverses de l’huile de lin et du siccatif donc pas de souci d’incompatibilité. Je n’ai jamais fait mais je vois bien l’affaire en une seule couche vu ce que vous aurez mis dessous.

      Faites un essai sur une terre cuite et tenez-moi au courant, ça m’intéresse !!

    2. Merci !
      Merci pour cette réponse super-rapide ! Je vais me procurer de l’huile dure, et dès que j’aurai fait un essai je vous tiens au courant.
      Merci aussi pour vos livres, clairs, pratiques, où nous avons trouvé tous les renseignements que nous cherchions depuis un moment. Nous allons nous lancer dans les travaux avec un peu moins d’appréhension !
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.