Suivi de chantier : la façade de Montferrand le Château (25)

Les photos de la façade débâchée envoyées par Philippe et Martine me permettent de revenir sur la procédure mise en place.

Ce projet d’isolation, étudié par Romain et Mathias et mis en oeuvre par Mathias et Vaïk prenait fin avec notre chantier d’enduit.

A l’origine, une maison en béton banché des années 60, dévoreuse d’énergie. Le rez-de-chaussée étant consacré au garage, seul l’étage a donné lieu au projet.

g1-4.jpg

Une première étape a consisté à poser de la fibre de bois en 2 couches de 10 cm,

isolation.jpg

la seconde à recouvrir le tout de béton cellulaire.

beton_cellulaire.jpg

Puis le bâchage afin d’éviter le froid qui aurait pu compromettre la tenue de notre enduit.

g12-3.jpg

Le chantier participatif passé….

tablee.jpg

euh…. oui, on a aussi travaillé

travail.jpg

et choisi la couleur qui plaisait le plus à Philippe et Martine

choix_couleur.jpg

 

Mathias et Vaïk ont débâché.

debachage.jpg

Voici donc les photos de la nouvelle façade de la maison

facade.jpg

facade_2.jpg

Bientôt les volets….

Merci à Philippe et Martine !!

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

4 commentaires

  1. fixation beton cellulaire
    bonjour,

    comment est fixé le béton cellulaire qui recouvre l’isolant ?

    Pourquoi ne pas avoir mis directement du multipor ?

    Cordialement et merci

    1. Vissé !
      Bonjour,

      Il est vissé sur les ossatures bois.

      Le micropor est hydrofugé et réclame un treillis plastique puis un enduit spécifique qui se nomme « isochaux » contenant des résines. Nous nous sommes refusés à employer ce type de produit.

      Au plaisir

    2. suite des questions
      Merci beaucoup pour cette prompte réponse.
      Comment avez-vous fait pour l’encadrement des fenêtres/portes ?
      Quelles sont les dimensions des ossatures bois et la façon dont ils sont fixés sur le mur ?
      Vous n’avez donc pas mis de pare pluie pour protéger la laine de bois ?

      J’envisage une ITE pour ma maison brestoise, mais je souhaiterais un parement granit.
      Voilà pourquoi je pense au multipor (qui a aussi l’avantage de ne pas craindre le crachin breton contrairement à la laine de bois).
      Mais votre solution est intéressante.

      Cordialement

    3. Suite des réponses….
      Bonjour,

      comme je le dis dans le résumé, je n’ai pas participé à la mise en œuvre du doublage.

      Je peux vous répondre sur les fenêtres : ils ont posé du liège que nous avons enduit.

      Pour les autres questions, je vous conseille de les poser à Romain, qui lui a fait l’étude technique de ce complexe. http://terreisochaux.hautetfort.com/les-chantiers-realises-en-2011/

      Ce que j’en sais à ce jour, c’est que Philippe et Martine sont ravis du résultat thermique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.