Chantiers participatifs réalisés : des enduits chez Corinne (30)

Lorsque Corinne m’a contactée l’été dernier, j’ai vite saisi que ce chantier avait une ampleur telle que les chantiers participatifs avaient toute leur place dans ce grand projet.

Et concernant la partie habitable, toute en pièces imbriquées les unes dans les autres,

recouvertes de ciment lui-même enduit au plâtre et souffrant d’humidité, mon diagnostic a été rapide. Il faut tout décroûter !!

la cuisine
le séjour avec la cheminée en fond
et dans l’autre sens : notez les remontées capillaires au fond à gauche !

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai vite compris aussi que Corinne aurait besoin d’aide pour tout organiser et je l’ai orientée vers Julia Benoît, récemment diplômée du CRES d’Oïkos promo 2016.  Elles ont donc organisé plusieurs chantiers de décroûtage dont voici les résultats.

la cuisine qui laisse apparaître une inattendue double voûte
et l’un des murs du séjour, bien fatigué !

Pour les chantiers d’enduits, elles ont fait appel à moi pour encadrer trois chantiers au mois d’Avril donc trois équipes différentes, pas au complet sur les photos malheureusement….

 

 

 

 

 

 

Oui… on fait aussi des pauses !!! :)))

Les objectifs étaient simples :

  • Réaliser du correcteur thermique terre/paille/chaux sur tous les murs intérieurs de façade dans la cuisine, dans le séjour et dans l’entrée tout en conservant les pierres d’angle.
  • Réaliser un correcteur thermique chaux/pouzzolane sur le mur de façade semi-enterré et sur la double voûte de la cuisine, forts sensibles aux remontées capillaires.
  • Réaliser des enduits à pierres-vues  sur le mur du fond de la cuisine et sur le mur de la cheminée dans le séjour.

Nous disposions d’une argile locale qu’il a fallu malaxer et de tout le nécessaire pour travailler

Et nous voilà appliquant la première couche de TPC ! Ce fut d’ailleurs l’essentiel de notre travail le premier week-end,

                      

avec le gobetis et le corps d’enduit chaux/pouzzolane sur le sur humide. 

Les deux autres week-ends, la seconde couche peut prendre sa place lissée à la liane japonaise pour un rendu tout doux

                                               

 

mais nous avons aussi réalisé le pierres-vues dans la cuisine et derrière la cheminée

 

 

 

et l’enduit de finition sur le chaux/pouzzo.

Le lundi suivant, une petite équipe est restée pour réaliser, sous le contrôle de Julia, quelques finitions et un badigeon blanc qui unifie le tout.

Bravo et merci à tous les participants !!! Joli travail !!!

Je félicite tout particulièrement Julia pour son professionnalisme dans la préparation des chantiers et Corinne et ses acolytes pour l’intendance qui nous ont offert d’excellentissimes repas et un accueil des plus chaleureux.

 

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *