Visite chez Alain et Betty : la (très) Haute-Loire (43)

Lorsque qu’Alain m’a contactée, il m’a aussi envoyé les photos de la maison à visiter.

Elle n’avait pas de toit, d’accord…

et la façade Sud était un peu amochée… enfin, c’est ce que j’avais compris de la béance à gauche…

J’aurais dû commencer, un peu, à me méfier quand j’ai vu celle-ci :

J’aurais dû, parce que, déjà, pour y arriver, il aurait fallu que je suive ça :

Oui, absolument, des cairns, parce la Haute-Loire, c’est haut et tout est loin et le hameau pas simple à trouver…

 J’aurais dû d’autant plus me méfier qu’on était fin Octobre et qu’exceptionnellement, sûrement pour fêter mon arrivée, le temps était à la neige (Chamalow, en bon chien suisse, était dans son élément…)

L’arrière de la maison longée par la route (la rue) du hameau confirme qu’il fait très froid. Il est 3 heures de l’après-midi et les stalactites ne fondent pas… mais alors pas du tout !

Bon…enfin… le trajet difficile, la neige et le froid, c’est un détail, quelques péripéties…mais j’adore ça ! C’est aussi fou qu’en Ariège… Tout est perdu, mais c’est ça qui fait le charme et qui préserve… Ceci dit…

…J’aurais surtout dû me méfier parce qu’Alain m’avait aussi dit que son projet est ENORME…qu’il faut tout refaire….

« Tout refaire, enfin…, me disé-je, avec un toit et un plancher à l’étage, quelques pierres à remonter. Rien de bien grave !! »

Mais voilà…. quand je suis arrivée j’ai trouvé ….ceci:

Plus de façade Sud !!!

Et d’un semblant de vie dans ce qui a eu été une maison, il ne reste que cela:

Une magnifique cheminée préservée malgré le démontage de la façade.

Parce qu’Alain est sûrement fou, mais pas inconscient !!! Il a démonté la façade, certes, mais toutes les pierres ont été stockées !

Le but dorénavant est de remonter, avec elles, une façade dont les ouvertures seront plus nombreuses qu’à l’origine. Mais attention, en doublant à l’intérieur, au fur et à mesure du remontage, d’un enduit terre/paille banché!

Pour le moment, la résidence secondaire contiguë sert de logement provisoire mais fort accueillant, à l’image de ses habitants.

Et Alain, suite à un stage de taille de pierre avec le Gabion, a construit aidé de ses fils, un four à pain et un petit poële de masse dans la cheminée dont il a dû modifier l’âtre :

(Oui, le jambon aussi c’est Alain qui le fait… et le pain et les rissoles dont Betty et moi nous sommes régalées….)

Autant dire que nous n’avons pas affaire à un novice !

Nous avons donc conclu à un premier chantier l’été prochain qui consistera à remonter la façade tout en la doublant, envisagé aussi, comme chez Brigitte en Bretagne, sous une formule de chantiers-école-participatifs pour les amoureux de randonnées en montagne et de VTT….  L’été prochain…

Quand je disais que j’aurais dû me méfier !! 😉

ENORME !

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.