Visite à Anglars (46), chez Michel et sa famille

Je me suis rendue chez Michel, tout près de Figeac, dans un environnement verdoyant et ensoleillé. Petite remarque : c’est quand même le seul département où les panneaux de signalisation ne sont posés que d’un côté de la route…. et oh malheur !… je n’étais pas du bon côté 🙂 Bref, c’était bon d’arriver !

La maison est face à des champs à perte de vue, dont les 2 hectares qui l’accompagnent, où paissent les vaches… Quelle tranquillité ! Un enduit ciment la recouvre en totalité. Les maçons ont tout de même songé à épargner les pierres d’encadrement et d’angle, ce qui fait qu’il est moins dérangeant, mais il est là quand même et sur sa face nord, de l’humididté grimpe dans les murs

L’entrée est impressionnante. les pierres de taille qui en composent les murs sont énormes, sûrement issues de la récupération d’un château proche en démolition. Et l’escalier fait une belle envolée. On y perçoit, en bas de mur, les traces de l’humidité sur 50 cm sur le mur Nord.

La partie qui nous a le plus occupés est le séjour. Une belle grande pièce avec une belle et grande cheminée ! Tous les enduit ciment qui recouvraient les murs ont été dégagés avec force marteau-burineur.

Et puis un beau et grand passage vers la cuisine actuelle ou Michel et Marie-Pierre, tout génés, m’expliquent que là sont consensées toutes les choses à ne pas faire : dalle en ciment, carrelage moderne, enduits préformulés, rejointoiements en creux et bosses….

En somme, la totale des erreurs de débutants-restaurateurs-croyant-bien-faire !! :)) Je n’ai pas pris de photos de cette pièce…. histoire de ne pas immortaliser de tels travaux 😉 mais j’ai eu tort: c’est redoutablement efficace que de montrer ce qu’il ne faut surtout pas faire :))

Et comme l’expérience est le résultat d’une somme d’erreurs…. :)) nous avons décidé de ne plus faire celles-là !!

Donc, Michel, Marie-Pierre et leurs enfants vont faire une dalle chaux et billes d’argile, recouverte de terre cuite. Nous nous chargerons, lors d’un chantier-école en Juillet (dates à consulter dans la rubrique concernée), des enduits et rejointoiements des murs.

Les anciens bâtisseurs étaient des éco-constructeurs et leurs savoir-faire ont failli disparaître ! Mon goût pour la transmission est le fil rouge de ma vie professionnelle. Comment, alors, lorsqu’on détient ne serait-ce qu’un peu de ces savoirs inestimables, ne pas les diffuser au plus grand nombre ?

1 commentaire

  1. Visite réalisée : Que d’espace !
    Bonjour,

    Merci à Monique de s’être déplacée dans ces contrées lointaines où même les panneaux se sont ligués contre elle. Et merci surtout de nous proposer un stage en juillet qui nous permettra d’apprendre et d’avancer. Après plusieurs années de nettoyage, démolitions (on enlève, on enlève), nous abordons la phase réhabilitation et il nous a semblé ( le nous c’est pour ne pas oublier Marie-Pierre) important de faire des stages et de bénéficier de conseils. Avis aux amateurs pour le stage école du 15 au 17 juillet, ils seront bien reçus !
    Il est vrai que ce qui sera la buanderie est un concentré d’erreurs. Nous étions pressés d’avoir un coin cuisine à peu près « hors travaux » et, à l’époque, pas du tout « branché » chaux et autres matériaux naturels… Comme quoi rien n’est impossible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.